festival de naadam

Le festival de Naadam à Oulan Bator

Après avoir passé une semaine dans le désert de Gobi sans internet, sans électricité et sans douche, nous étions plutôt content de retourner à Oulan Bator, capitale de la Mongolie.

Notre retour coïncidait avec le populaire festival de Naadam qui se déroule chaque année du 11 au 13 Juillet. Cet événement s’articule autour des trois sports nationaux : la lutte, la course de cheval et le tir à l’arc. Durant Naadam, tout est fermé car c’est l’occasion pour les Mongols de se retrouver et faire la fête pendant trois jours. Les voitures arborent fièrement les couleurs du drapeau mongol et tout le monde se met sur son trente et un pour les festivités.

Les tickets pour Naadam sont généralement mis en vente deux semaines à l’avance et doivent être achetés par l’intermédiaire d’une agent local. La place coûte 20$ et est valide pendant toute la durée du festival. Il existe également des places V.I.P à 40$ pour être assis dans la tribune présidentielle.

Notre hôtel Sunpath s’est occupé d’acheter nos billets :

Nos tickets pour le festival de Naadam

Nos tickets pour le festival de Naadam

Cérémonie d’ouverture de Naadam

La cérémonie d’ouverture est un des temps forts du festival. Elle a lieu dans le stade national d’Oulan Bator et rassemble plus de 12000 personnes, touristes et mongols confondus.

Stade plein à craquer à Oulan bator pour la cérémonie d'ouverture de Naadam

Stade plein à craquer à Oulan bator pour la cérémonie d’ouverture de Naadam

Malgré la chaleur insupportable et les quelques orages intermittents, l’ambiance dans le stade est phénoménale.

stade de naadam

Nos trois touristes dans le stade avec leurs drapeaux mongols

À l’extérieur du stade, de nombreux spectateurs s’amassent autour des écrans géants pour suivre la cérémonie d’ouverture :

Les spectateurs du festival de Naadam à l’extérieur du stade

Les spectateurs du festival de Naadam à l’extérieur du stade

La cérémonie d’ouverture est l’âme de la Mongolie. Pendant plus de deux heures, on est plongé dans un tourbillon haut en couleurs et fort en traditions :

Le festival de Naadam en Mongolie : une orgie de couleurs

Le festival de Naadam en Mongolie : une orgie de couleurs

Des mongols venus de toutes les provinces paradent dans leur plus beaux costumes traditionnels :

Mongols en habits traditionnels pendant la cérémonie d'ouverture de Naadam en Mongolie

Mongols en habits traditionnels pendant la cérémonie d’ouverture de Naadam en Mongolie

Costumes tradiitonnels mongols, cérémonie d'ouverture de Naadam en Mongolie

Costumes tradiitonnels mongols, cérémonie d’ouverture de Naadam en Mongolie

Femmes vétues de leurs costumes traditionnnels pendant le cérémonie d'ouverture du festival

Femmes vétues de leurs costumes traditionnnels pendant le cérémonie d’ouverture du festival

Même la police sort ses plus beaux costumes de fête…

La police pendant la cérémonie d'ouverture des jeux de Naadam à Oulan Bator

La police pendant la cérémonie d’ouverture des jeux de Naadam à Oulan Bator

L’armée ainsi que la garde nationale défilent devant les spectateurs avant le discours du président :

Soldats défilent dans le stade

Soldats défilent dans le stade

La garde nationale parade pour les jeux de Naadam

La garde nationale parade pour les jeux de Naadam

La garde nationale défile sous les yeux ébahis des spectateurs

La garde nationale défile sous les yeux ébahis des spectateurs

Les cavaliers sur leurs montures paradent pendant que les danses traditionnelles se succèdent au centre de l’arène :

Enfin, lorsque les danses et processions sont terminées, les 1024 lutteurs mongols qui s’affronteront dans les prochains jours, se regroupent dans le stade pour saluer le public :

Les lutteurs se regroupent dans le stade pendant la cérémonie d'ouverture de Naadam

Les lutteurs se regroupent dans le stade pendant la cérémonie d’ouverture de Naadam

Les lutteurs de tout âge saluent le président et le public

Les lutteurs de tout âge saluent le président et le public

Les jeux de Naadam

En Mongol, le festival s’appelle « eriin gurvan naadam » qui signifie « les trois jeux des hommes ». Ces trois jeux sont la lutte, le tir à l’arc et la course de chevaux. 

Les femmes sont autorisées à participer au tir à l’arc et à la course de cheval mais elles ne sont toujours pas acceptées dans les compétitions de lutte. Cela n’a pas toujours été le cas : dans le passé, des femmes auraient battu des hommes à la lutte, les mettant dans une situation très embarrassante. 

Afin d’empêcher les femmes de participer, le costume de boléro inversé fut introduit. Ce petit veston couvre le dos mais ne couvre pas la poitrine rendant le port impossible par la gente féminine.

Lutteurs vêtus du boléro inversé

Lutteurs vêtus du boléro inversé

La lutte Mongole ou Bokh

Les règles de la lutte mongole sont très simples. Le but du jeu est d’obliger l’adversaire à toucher le sol avec n’importe quelle partie de son corps excepté les pieds et les mains. 

Lutte durant le festival de Naadam

Lutte durant le festival de Naadam

Match de lutte pendant Naadam

Match de lutte pendant Naadam

Chaque lutteur à un « encourageur » officiel appelé zasuul. À la fin des troisièmes, cinquièmes et septièmes matchs, le zaasul chante un louange au lutteur gagnant :

Lutte dans le stade de Naadam

Lutte dans le stade de Naadam

La lutte mongole ne faisant aucune division au poids, les plus gros gabarits ont très souvent l’avantage sur les petits gabarits. Petit ou gros, il ne vaut mieux pas plaisanter avec eux :

On ne plaisante pas avec les lutteurs

On ne plaisante pas avec les lutteurs

Course de chevaux

Les courses de chevaux se déroulent hors du stade à 25 km d’Oulan Bator et sont organisées en fonction de l’age et du sexe de l’animal. Les plus impressionnants sont les cavaliers : ils ont entre 3 et 10 ans et sont de vrais pros :

Un jeune cavalier participe à Naadam

Un jeune cavalier participe à Naadam

Lors de notre tour dans le désert de Gobi, nous avons eu la chance d’assister à une course de chevaux locale. Les participants n’avaient sans doute pas plus de 8 ans :

https://www.youtube.com/watch?v=WP-RyIOP684

Une fois la course terminée, les jeunes cavaliers prennent un douche bien méritée :

Un cavalier prend une douche après la compétition

Un cavalier prend une douche après la compétition

Le tir à l’arc

Le tir à l’arc se déroule dans une annexe du stade et est gratuit pour tous les spectateurs. Il y a dix archers par équipe et chaque participant possède quatre flèches. Chaque équipe doit toucher 33 « surs », ce sont des cibles sous forme de cylindres en cuir.  Les hommes tirent leurs flèches à une distance de 75 mètres alors que les femmes ne tirent qu’à une distance de 65 m.

Les archers sont généralement vêtus de leur costume traditionnel appelé « deel » jusqu’à la remise des médailles : 

Équipe gagnante du tir à l'arc pendant Naadam

Équipe gagnante du tir à l’arc pendant Naadam

Pour marquer la fin des festivitées, la foule se retrouve sur la place de sukhbaator (place principale d’Oulan Bator) pour assister aux très spectaculaires feux d’artifices :

Les feux d'artifices marquent la fin du festival de Naadam

Les feux d’artifices marquent la fin du festival de Naadam