Une vache se promène dans la rue au népal

Nos 9 observations sur le Népal

Le Népal est un pays qui nous a fasciné. Certes ses paysages et sa culture suffisent à mettre ce pays en haut de la liste, mais ce sont surtout ses habitants accueillants qui font du Népal un pays duquel on ne veut plus partir. Voici nos 9 observations et impressions personnelles que nous retenons de ce merveilleux séjour.

1. Décalage horaire entre la France et le Népal.

Le Népal a son propre fuseau horaire, qui est un peu spécial. En effet, le décalage horaire entre la France et le Népal n’est pas de 4 ou 5 heures comme on pourrait le penser, mais de 4 heures et 45 minutes exactement. Plutôt étrange, non ?

Par exemple, si il est midi en France, il est 16h45 au Népal.

Décalage horaire entre la France, paris et le Népal, Katmandou

Décalage horaire entre la France et le Népal : 4 heures et 45 minutes.

Vous me direz, mais pourquoi cette excentricité ?

L’inde, pays voisin du Népal, a un décalage de 4 heures et 30 minutes avec la France. Avoir un fuseau horaire de 4 heures et 45 minutes, c’est une façon de se différencier et montrer que le Népal, ce n’est pas l’Inde et qu’ils sont uniques ! Un peu comme les anglais qui s’obstinent à rouler à gauche sans raison…

2. BONNE ANNÉE 2071 !

Ce n’est pas terminé avec les excentricités. Le Népal possède son propre calendrier qui nous projette une cinquantaine d’années dans le futur !

En Europe, nous utilisons le calendrier Grégorien (Chrétien), mais au Népal il utilisent le calendrier Vikram Sambat népalais, qui est daté 56 ans et 8 mois devant nous.

Bonne année 2071 au népal

Bonne année 2071 (2014) !

En ce moment au Népal, nous sommes en 2071 et leur prochaine nouvelle année se passera en mi-Avril prochain. Leurs mois peuvent comporter jusqu’à 32 jours. Par conséquent, se repérer dans le temps au Népal peut parfois s’avérer être un vrai challenge…

Bonne année 2071 (2014) au Népal

Bonne année 2071 (2014) au Népal !

Pont construit dans le future en 2068 au Népal

Pendant notre tour des Annapurnas, nous avons passé ce pont qui fut construit en 2068…

3. L’amitié entre garçons au Népal.

Un comportement très courant dans les pays d’Asie du sud mais qui nous a bien surpris lors de notre arrivée à Katmandou. Les jeunes garçons, mais aussi les hommes mûrs sont très affectueux et très tactiles entre eux. Il n’est pas rare de voir des hommes ou adolescents se tenir par la main dans la rue, s’asseoir sur les genoux de l’un ou l’autre, ou bien encore se câliner.

Affection entre garécons au Népal

Les garçons népalais sont très affectueux entre eux.

Deux garçons se promènent main dans la main à Katmandou au Népal

Deux garçons se tiennent la main dans une rue de Katmandou.

Bien entendu, il s’agit ici de pure amitié et rien d’autre. Pour nous européens, cela parait très bizarre, car ce genre de comportement en Europe, est seulement réservé aux couples homme / femme. On ne verra jamais deux potes se tenir main dans la main dans la rue…

Un groupe d'amis se baladent main dans la main

Un groupe de garçons se promènent dans la quartier de Thamel à Katmandou.

Deux amis marchent dans la rue en se tenant la main à Katmandou

Deux garçons se tiennent la main à Katmandou.

 

4. Coupure d’électricité

Pour ceux qui se plaignent de notre très cher EDF/GDF, ceci devrait vous faire relativiser… Les coupures d’électricité au Népal sont très fréquentes et peuvent durer parfois plusieurs heures. Il n’y a tout simplement pas assez de ressources pour fournir tout le pays en électricité. Certains foyers se trouvent sans électricité pendant plus de 80 heures par semaine.

La situation n’est pas prête de changer étant donné que car le gouvernement n’a pas les ressources financières nécessaires pour investir dans le secteur de l’énergie.

Heureusement pour nous, la plupart des hôtels et restaurants possèdaient un générateur de secours qui se mettait en marche dès qu’il y avait un black out.

Réseau électrique népalais

Petit aperçu du réseau électrique népalais…

 

5. Sacrée vache !

Les vaches au Népal sont sacrées et il ne vaut mieux pas s’amuser à les titiller sous risque de finir en prison. Si l’on blesse ou tue une vache au Népal, on peut prendre jusqu’à 12 ans d’emprisonnement. Dans ce cas, mieux vaut avoir un bon avocat !

Elle ont plutôt la vie belle : elles sont en liberté et peuvent aller et venir comme bon leur semble.

Vache sacrée dans une rue de Katmandou

Les vaches sont toues en liberté au Népal.

Les vaches font donc partie du décor et on s’y habitue très vite.

deux vaches font leur promenade dans les Himalayas

Des vaches se promènent près du village de Danaque dans les montagnes de l’Annapurna.

Pendant notre tour des Annapurnas, j’ai même réussi à me faire un pote bovidé :

6. Les plus hautes montagnes du monde sont au Népal.

Le Népal est surnommé le toit du monde et ce n’est pas pour rien ! Sur les 10 montagnes les plus hautes du monde, le népal en possède 8 dont le Mont Everest qui culmine à 8849 mètres d’altitude. Les deux autres se trouvent au Pakistan.

Voici le top 10 des montagnes :

  1. Everest – 8,848m (Népal)
  2. K2 – 8,611m (Pakistan)
  3. Kangchenjunga – 8,586m (Népal)
  4. Lhotse – 8,516m (Népal)
  5. Makalu – 8,463m (Népal)
  6. Cho Oyu – 8,201m (Népal)
  7. Dhaulagiri – 8,167m / (Népal)
  8. Manaslu – 8,156m / (Népal)
  9. Nanga Parbat – 8,126m / (Pakistan)
  10. Annapurna – 8,091m / (Népal)
Les montagnes les plus hautes du monde

Sébastien devant la 7ème montagne la plus haute au monde (Dhaulagiri 8167m) et la dixième (Annapurna 8,091m).

 

7. Le drapeau français… non bouddhiste au Népal.

Pendant notre tour dans les montagnes de l’Annapurna, nous avons remarqué que de nombreux villages arboraient fièrement les couleurs du drapeau français :

Le drapeau français au Népal, dans les Annapurnas

Le drapeau français flotte dans les montagnes du Népal, mais pourquoi donc ?

Il s’agit en réalité des trois premières couleurs du drapeau de prière bouddhiste qui comporte les cinq couleurs suivantes : bleu, blanc, rouge, VERT et JAUNE comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous :

Drapeau bouddhiste dans un village des Himalayas

Le drapeau de prières bouddhiste dans un village des Himalayas.

Les 5 couleurs du drapeau de prière bouddhiste sont censées représenter les 5 éléments : bleu pour le ciel, blanc pour l’air et le vent, rouge pour le feu, vert pour l’eau, et jaune pour la terre. Selon, la médecine traditionnelle tibétaine, l’équilibre entre ces 5 éléments apportent santé et harmonie.

Drapeau de prières dans les Himalayas

les drapeaux de prières flottent haut dans les Himalayas.

8. Des chèvres dans le bus !

Nous avons visité le Népal pendant le très coloré festival de Dashain qui a lieu chaque année à la fin du mois de Septembre. Le festival dure environ 15 jours et célèbre la victoire du mal sur le bien.

Au huitième jour, les chèvres sont sacrifiées afin d’apaiser Kali, la déesse hindoue de la destruction.

La déesse hindoue Kali

La déesse hindoue Kali.

Pendant cette période, les népalais retournent dans leur famille avec une ou plusieurs chèvres à leurs cotés. Et quand ils décident de prendre le bus, et bien les chèvres prennent le bus aussi…

Des chèvres sur un bus au Népal pendant le festival de Dashain

Des chèvres prennent le bus pendant le festival de Dashain.

Notre long trajet en bus devînt tout de suite plus intéressant lorsqu’un villageois décida de prendre le bus avec ses 7 chèvres. Six furent placées sur le toit et une monta dans le bus avec nous :

9. Les traditions hindoues du Népal.

Le Sari est le vêtement traditionnel népalais. il est porté par 99% des femmes et est généralement très coloré :

Des femmes népalais vêtues de leurs saris colorés

Des népalaises et leur saris à Katmandou

L’hindouisme est la religion prédominante au Népal. Les népalais hindous pratiquent de nombreux rituels quotidiens qui sont censés leur porter bonheur.

Par exemple, chaque matin, les femmes se lèvent tôt et apportent au temple un plat de cuivre comportant épices, fleurs et riz. Elles en offrent une partie aux dieux puis déposent le reste devant leur porte ou dans la rue. Ceci est censé leur porter chance :

Offrande aux dieux dans une rue de Katmandou, tradition hindoue

Offrande aux dieux dans une rue de Katmandou.

Le tikka est une marque portée par les hindous sur le front. Il porte chance et est très populaire pendant les festivals et les événements heureux comme un mariage ou un anniversaire.

Stefan fut particulièrement chanceux lorsqu’il fêta son anniversaire à Katmandou avec une famille népalaise et se termina la soirée avec un gros tikka sur son front:

Tikka sur le front, porte chance au Népal

Stefan et son gros tikka rouge avec un collier de fleurs souci pour lui porter chance.