Bienvenue à Pékin dans le métro

Le ventre plein à Pékin

Ceux qui me connaissent depuis longtemps savent que je n’ai pas toujours été un aficionado de la cuisine chinoise (ou asiatique en général). Lors de soirées entre amis, le restaurant chinois apparaissait tout en bas de ma shopping liste. J’avais décrété que la nourriture chinoise, ce n’était pas fait pour moi ! Je préférais un bon rôti de porc accompagné de gratin dauphinois…

Mon arrivée à Londres et ma rencontre avec Stefan me firent changer d’avis. C’est dans le quartier chinois de Londres (contre mon gré) que je découvris la vraie nourriture chinoise. Très vite je me suis rendu compte que la nourriture chinoise n’était pas si mauvaise que ça.

C’est cet intérêt naissant pour la nourriture chinoise qui nous poussa à passer près de deux mois au pays du soleil levant. Notre but : essayer un maximum de spécialités, sauf du chien bien sûr :

chien trop mignon

Trop beau le chien

Et après avoir passé un mois en Mongolie à ne manger presque que du mouton, nous étions soulagés et très excités de passer la frontière pour découvrir ce nouveau monde aux multiples saveurs.

C’est à Pékin, notre premier stop en Chine, que nous avons initié nos papilles à la nourriture chinoise.

Spécialité de Pékin: ‘Le canard laqué’

Le canard laqué, c’est la spécialité pékinoise par excellence. L’animal est enduit de miel puis séché et ensuite rôti pendant quelques heures. Le canard est découpé en lamelles, puis servi dans une galette cuite à la vapeur, accompagné de sauce à la prune, de concombre et d’oignons de printemps. C’est délicieux, mais gras…

Manger du canard laqué pour la première fois à Pékin

Canard laqué à Pékin avec notre ami Sean

Très vite, nous découvrons que le canard en chine, c’est un peu comme le cochon en France : dans le canard, on mange tout, les pieds et la tête compris :

dégustation de pieds de canard laqué

Patte de canard

Dégustation de tête de canard laqué à Pékin

Et une tête de canard pour la table 4

Spécialité de Pékin : La fondue

La fondue pékinoise consiste à poser une marmite en metal remplie de bouillon au centre de la table. Le bouillon ext constitué d’herbes aromatiques et de quelques legumes. Lorsque le liquide commence à bouillir, les convives sont invités à placer des brochettes de viande, de tofu, de poisson et de légumes dans le bouillon pendant quelques minutes.

La fondue la plus populaire en Chine est la fondue Sichuanaise. La province de Sichuan est célèbre pour sa cuisine relevée et épicée. Tout comme pour la fondue pékinoise, une marmite est placée au centre de la table et contient un ou plusieurs bouillons plus ou moins épicés.

nomadic boys essaient la fondue Sichuanaise

Fondue Sichuanaise avec 2 bouilllons

Fondue Sichuanaise épicée avec 9 bouillons différents

Fondue Sichuanaise avec 9 bouillons

Les snacks populaires de Pékin

Raviolis vapeurs de Pékin (Dumplings):

Les dumplings sont des sortes de raviolis cuits à la vapeur farcis à la viande ou aux légumes. C’est un met très populaire que l’on trouve en abondance dans les petite ruelles du vieux Pékin mais aussi dans le reste de la Chine. Les dumplings se vendent surtout à l’heure du petit déjeuner : 12 raviolis coûtent environ 1 euros 50.

Dumplings, raviolis cuits à la vapeur dans les hutongs de Pékin

Dumplings : raviolis cuits à la vapeur

C’est aussi l’en-cas idéal en cas de petit creux :

Dumplings et raviolis cuita à la vapeur pour les nomadic boys

Les Nomadic boys et leurs dumplings

Les pieds d’animaux :

À Pékin, tous les bons supermarché chinois ont un rayon pattes de poulets :

Vente de pattes de pouet dans les supermarchés chinois

Pattes de canard au supermarché chinois

Certains restaurants se spécialisent dans les pieds de cochons marinés et cuits au Barbecue :

Nomadics boys essaient les pieds de cochon au barbecue

Pieds de cochon cuits au Barbecue

Douzhi :

Le douzhi est une sorte de dessert que l’on obtient à partir d’haricots fermentés. Ce met délicat chatouille les narines et endort vos papilles :

Dhouzi est un snack dessert de Pékin à base d'haricots

Sébastien essaie le délicieux dessert Dhouzi

Les boissons populaire de Pékin

Le yaourt pékinois

Presque toutes les épiceries et petits magasins vendent des yaourts à boire frais. On en trouve dans tous les coins de rue du vieux Pékin (Hutongs). Ils sont tès bons et grandement apprécies surtout après avoir mangé de la nourriture épicée.

Yaourt à boire fait maison dans les rue d ePékin

Stefan boit un Yaourt dans le vieux Pékin

Baijiu

“Bai » signifie “blanc » et “jiu” signifie “alcohol”: Baijiu est un alcool fort à base de riz. C’est la boisson alcoolique la plus populaire en Chine. Et quand on la boit on comprend pourquoi ce n’est pas populaire dans le reste du monde… Le goût est très spécial…

Baiju alcool de riz chinois au goût infâme

Le très redouté alcool chinois : Baiju

Comme pour la Vodka en Russie, le Baiju se vend dans tous les supermarchés chinois avec un rayon qui lui est entièrement dédié. Malheureusement nous n’avons pas aimé cette boisson au goût infâme… Les chinois l’utilisent aussi pour ajouter du gout dans certain plats.