Selfie Moscou station de léningrad

Bonjour Moscou!

Moscou (Moskva en Russe), fut notre deuxième stop en Russie après Saint-Pétersbourg. Ce fut aussi le point de départ de notre grand voyage en train transsibérien jusqu’en Mongolie. La capitale est accessible en moins de 4 heures par T.G.V au départ de Saint-Pétersbourg, mais nous avons préféré prendre un train couchette afin d’économiser sur une nuit d’hôtel et sur le billet de train.
Après une courte nuit (principalement dû aux ronflements incessants de notre voisin de couchette), nous sommes arrivés au petit matin à la gare de Leningrad, la gare la plus ancienne de Moscou.

Moscou est immense, plus grande que Londres ou Paris. Avec ses 12 millions d’habitants elle est la plus grande ville d’Europe. Pour se faire une idée du nombre, il suffit de se balader dans le métro Moscovite en heure de pointe :

Le métro de Moscou en heure de pointe

Le métro de Moscou en heure de pointe

Le jour de notre arrivée à Moscou coïncidait avec le jour national de la Russie (Jeudi 12 Juin). Nos amis Russes nous avaient donc invité à passer l’après midi avec eux pour un barbecue à Strogino, une banlieue résidentielle de Moscou :

Barbecue à la Russe avec nos amis de Moscou

Barbecue à la Russe avec nos amis de Moscou

Le métro Moscovite

Le métro de Moscou est impressionnant. Il faut compter environ 5 minutes en escalator pour arriver tout en bas d’une station. Les stations sont profondes car elles devaient servir d’abris aux habitants pendant la seconde guerre mondiale.

Station de métro typique de Moscou

Station de métro typique de Moscou

Chaque station possède un style différent mais elles reflètent toutes les valeurs du socialisme. Selon Staline, les stations de métro devaient être des palais pour le peuple.

Métro de Moscou

Métro de Moscou

Avec ses ornements, ses statues et ses hauts plafonds, le métro moscovite est une attraction touristique qu’il ne faut absolument pas rater.

La station de métro Chehovskaya à Moscou

La station de métro Chehovskaya à Moscou

Métro moscovite

Métro moscovite

Le Kremlin de Moscou

Kremlin signifie forteresse en Russe. Situé à l’est de la place rouge, le Kremlin était la résidence des Tsars jusqu’en 1712. Aujourd’hui, c’est le lieu de travail du président et également son lieu de résidence officielle, un peu comme le palais de l’Elysée à Paris. Pour la petite anecdote, Poutine ne dort jamais au Kremlin, il possède plusieurs résidences secrètes autour de Moscou et se rend au travail tous les jours en hélicoptère.

À l’extérieur du Kremlin se trouve la tombe du soldat inconnu, qui fut érigé en 1966 en l’honneur des combattants tués pendant la seconde guerre mondiale :

La tombe du soldat inconnu au Kremlin de Moscou

La tombe du soldat inconnu au Kremlin de Moscou

La tombe est gardée par deux soldats sélectionnés en fonction de leur taille et apparence identique.

Soldats gardant la tombe du soldat inconnu, Kremlin de Moscou

Soldats gardant la tombe du soldat inconnu, Kremlin de Moscou

Les deux sentinelles se font relevées toutes les heures, pour le plus grand plaisir des touristes :

Changement de la garde de la tombe du soldat inconnu à Moscou

Changement de la garde de la tombe du soldat inconnu à Moscou

Tous les princes et Tsars de Russie jusqu’en 1712 sont enterrées derrière les murs du Kremlin dans la cathédrale Saint Michèle. La forteresse héberge également un canon énorme que l’on appelle le Tsar-canon. Il fut construit en 1586 et pèse plus de 40 tonnes :

Stefan pose devant le Tsar-canon au Kremlin de Moscou

Stefan pose devant le Tsar-canon au Kremlin de Moscou

La place rouge

Pourquoi s’appelle t’elle la place rouge ? Contrairement à ce que l’on peut penser, le nom « Place Rouge » n’a aucun rapport avec la couleur symbole du Communisme. En Russe, « magnifique » et « Rouge » se traduisent par le même mot. Lorsque la place fut construite au début du XIIIème siècle, elle fut baptisée « place magnifique » car c’était la plus belle place de Russie. Le nom « place rouge » résulte donc d’une erreur de traduction.

Sébastien devant la place Rouge à Moscou

Sébastien devant la place Rouge à Moscou

Adossé aux murailles du Kremlin, sur le côté ouest de la place Rouge, se trouve le tombeau de Lénine. Après la mort du dictateur en 1924, son corps fut embaumé, puis exposé publiquement afin que le peuple puisse lui rendre hommage. Il est encore possible de le voir de nos jours (si vous êtes assez patient pour faire la queue).

Le mausolée est ouvert au public tous les jours de 10h à 13h sauf les lundis et vendredis. Le corps est conservé dans un cercueil en verre dans une petite pièce noire avec pour seul éclairage une lueur rouge dirigée sur le visage de Lénine. Il est difficile de garder son sérieux en entendant les touristes trébucher sur les petites marches qui mènent à la sortie.

Le corps préservé de Lénine

Le corps préservé de Lénine

De l’autre côté de la place Rouge se trouve un des plus vieux centres commerciaux de Moscou : Goum. À la tombée de la nuit, le magasin s’illumine et donne à la place Rouge une atmosphère rappelant celle de Noel:

La cathédrale Saint Basile sur la place Rouge avec le centre commercial Goum en arrière-plan

La cathédrale Saint Basile sur la place Rouge avec le centre commercial Goum en arrière-plan

La cathédrale Saint Basile sur la place Rouge

La cathédrale Saint Basile sur la Place Rouge est certainement le monument le plus marquant de Moscou. La cathédrale est à Moscou ce que la Tour Eiffel est à Paris.

Stefan devant la cathédrale Saint Basile

Stefan devant la cathédrale Saint Basile

Son style est unique. Elle fut commissionnée par le Tsar Ivan le Terrible au début du XVIème siècle afin de célébrer la capture de la cité de Kazan, capitale de la république de Tatarstan.

Seby devant la cathédrale Saint Basile

Seby devant la cathédrale Saint Basile

Moscou fut notre dernier stop avant d’embarquer sur le transsibérien et nous aventurer toujours plus vers l’est jusqu’en Asie.