Stefan dans la vieille ville de Riga

Riga, première escale de notre grande aventure

Le jour J arrive enfin. Après plus de 12 mois de préparation, Il est temps pour nous de dire au revoir à nos familles et quitter nos vies. Nous partons de Londres le 2 Juin 2014 pour rejoindre les terres reculées d’Europe. Premier stop sur la carte : Riga, capitale de la Lettonie. Vous vous demandez peut être « Mais pourquoi la Lettonie ? », ce pays qui semble si lointain et dont personne ne parle (à tort).

A l’origine, notre intention était de prendre un vol direct Londres-Moscou puis de gagner l’Asie en transsibérien jusqu’à Pékin. Mais qu’en était-il de Saint-Pétersbourg ? Certes, nous pouvions prendre un aller retour Moscou – Saint-Pétersbourg mais cela nous semblait une perte de temps et d’argent.

Nous savions également que Ryanair proposait des vols Low cost pour la lettonie au départ de Londres à moins de 60€ par personne. Nous avons donc pris la décision de débuter notre voyage à Riga en lettonie pour ensuite prendre un bus de nuit jusqu’à Saint-Pétersbourg.

Sebastien French flat selfie at Stansted airport

Sebastien à l’aéroport de Londres, patriote à fond…

Ryanair selfie and first steps on Latvian soil

Voyage en première classe avec Ryanair !

Un petit mot sur la Lettonie

La Lettonie, l’Estonie et la Lituanie constituent le trio Baltique, car ils se situent à l’est de la mer Baltique. Si comme moi, vous êtes nul en géographie, et n’avez aucune idée comment placer ces pays sur une carte, il existe une astuce pour s’en rappeler : Il suffit de placer les trois pays du nord au Sud dans l’ordre alphabétique : Ainsi, tout au nord on trouve l’Estonie (E), puis ensuite la Lettonie (LE), et enfin tout en dessous la Lituanie (LI).

Carte européenne avec pays baltes

Carte européenne avec les trois pays baltes : Estonie, Lettonie, Lituanie

La Lettonie rejoint l’Union Européenne en 2004 au côté de 9 autres pays :  l’Estonie, la Lituanie, Malte, la République Tchèque, la Pologne, Chypre, la Slovaquie, la Hongrie, la Slovénie. Elle abandonne également sa monnaie nationale, le Lats, pour laisser place à l’Euro au début de l’année 2014.

Les lettons (habitants de la Lettonie) que nous avons rencontrés étaient plutôt contre l’Euro, principalement dû aux différents problèmes économiques de la zone Euro. L’introduction de l’Euro aurait eu pour immédiate conséquence une augmentation des prix, sans pour autant engendrer une augmentation de salaires.

La vieille ville pittoresque de Riga

La vieille ville de Riga est d’une beauté frappante, un mix entre ville médiévale et conte de fée. Son nom letton est Vecriga qui signifie « Vieux Riga ». Elle est célèbre pour ses églises, ses vieux bâtiments aux façades colorées et ses rues pavées piétonnes.

A chaque coin de rue, on trouve des petits étals vendant des petits bijoux en ambre naturelle, typique des pays Baltes. Les rues principales de la vieille ville peuvent devenir vite noir de monde pendant la journée, mais il suffit de s’éloigner un peu et de se perdre dans les petites ruelles pour s’imprégner de la beauté du lieu.

Tuba busker taking a break in Riga's Old Town

Un Joueur de Tuba prend sa pause dans la vieille ville de Riga

Seb posing in Riga's Old Town

Seb pose dans une ruelle pavée de la vieille ville de Riga

Street trader selling the usual souvenirs for tourists and also amber in Riga's Old Town

Étals de souvenirs et de bijoux en ambre, vieille ville de Riga

Notre logement à Riga :

Nous avons séjourné dans une auberge de jeunesse située à deux pas de la vieille ville : Cinnamon Sally Hostel. Afin de tester nos limites, nous avions décidé de dormir dans un dortoir composé de 8 lits, le but étant de dépenser le moins possible, pour voyager plus. La composition de notre chambre était plutôt internationale : un couple d’Hong Kong et quelques routards d’Australie, de Suède et d’Espagne.

Après de longues négociations houleuses avec nos colocataires concernant l’attribution des lits, Stefan a finalement eu gain de cause et a pu se coucher dans le lit « Justin Bieber » qu’il avait tant convoité :

Justin Bieber bed sheets in our hostel!

Le lit de Justin Bieber à l’auberge de jeunesse Cinnamon Sally, Riga

Même si dormir dans un dortoir offre la possibilité de faire de nouvelles rencontres, il est clair qu’une chambre à deux offre plus de sécurité et d’intimité. Dorénavant, nous nous en tiendrons aux chambre privées, d’autant plus que la différence de prix entre les deux est minime.

Pour ceux qui parlent un peu anglais, la ville de Riga propose des visites guidées gratuites au départ de la vieille ville tous les jours à 11h00 et 12h00. Elles sont menées par de jeunes volontaires qui vous promènent à travers la vieille ville, l’immense marché de Riga,  le quartier Russe de Moscou puis le quartier art nouveau de Riga. Ces excursions permettent de découvrir la face cachée de la capitale.

Le quartier de Moscou

Il est prénommé ainsi car il a été construit sur la route qui connecte Riga à Moscou. Cette visite fût particulièrement mémorable car elle nous a permit de découvrir une zone plus pauvre de la ville, que l’on ne voit pas forcément si l’on reste dans la vieille ville de Riga. Certains bâtiments sont dans un état de délabrement avancé et les gens qui y habitent semblent désœuvrés :

Idyllic scene in Riga's poor Moscow district

Le quartier de Moscou à Riga

Old lady begging in Riga's Old Town

Mendiante dans la ville de Riga

Le gâteau d’anniversaire de Staline:

Durant une nos excursions guidées nous avons vu eu la chance de découvrir l’académie des sciences de Riga. Ce bâtiment rebaptisé « Le gâteau d’anniversaire de Staline » fut construit en 1950 afin de marquer les 80 ans du dictateur.

Seb posing in front of Stalin's birthday cake
Le gâteau d’anniversaire de Staline, aujourd’hui l’académie des sciences de Riga

Quelques faits amusants à propos de Riga:

Très peu d’habitants vivent dans la vieille ville de Riga, qui se compose principalement de boutiques, d’hôtels et restaurants pour touristes. Vous pouvez donc imaginer notre joie / étonnement lorsque nous avons surpris ce jeune autochtone en train de pousser un taxi qui était tombé en panne :

Pushing a taxi in Riga's Old Town

Taxi non polluant dans la vieille ville de Riga

Ci dessous, une vieille dame danse dans la rue. D’après notre guide, elle aurait dansé au théâtre national de Riga et serait même passé à la télé. On peut l’apercevoir tous les jours au même endroit, et pour quelques centimes d’euros, elle montre ses meilleurs moves…:

Old lady dancing street entertainer in Riga's Old Town

Jeune demoiselle dansant dans la vieille ville de Riga

La gastronomie lettone: soupes et chachliks.

Les lettons sont très fiers de leur soupes. Et nous aussi :

Solanka on the left Borsch on the right

Stefan heureux : à gauche, la soupe Borsch – à droite, la soupe Solanka

Un des meilleurs endroits à Riga pour essayer la cuisine locale est le restaurant Lido. C’est une chaîne de restaurants qui offre un vaste choix de nourriture lettone et à bon marché. Lido est devenu très vite notre restaurant favori…

Les plats que nous avons préférés sont les soupes Borsch et Solanka. Borsch est une soupe à base de betteraves rouges qui s’agrémente de crème fraîche, persil, ail et aneth. C’est un plat d’origine russe qui est aujourd’hui très populaire en Lettonie.

Solanka est une soupe constituée de viande fumée, de concombres au vinaigre et de choux rouges. C’est un plat délicieux mais beaucoup plus lourd que le Borsch, je le conseillerais donc plus pour les soirées d’hiver.

Le chachlik est une viande grillée au barbecue très populaire dans les pays de l’Europe de l’est. La viande est marinée dans des épices puis est ensuite grillée en brochette pour être servie avec une petite salade. Le chachlik est très proche de la brochette kebab que l’on trouve presque partout en France.

Ci dessous, un exemple de ce que l’on peut avoir dans son assiette pour moins de 5 euros : un chachlik, du chou mariné (type choucroute) et un bol de Borsch… tout cela pour le plus grand plaisir de Stefan !

Stefan with Latvian food in Lido, Riga

Stefan et sa collation de 16h00 au restaurant Lido, Riga

Comment rester en forme tout en voyageant ?

Manger c’est bien mais en abuser ça craint ! Avec toute cette bonne nourriture, il faut trouver l’équilibre entre se dépenser physiquement et faire plaisir à ses papilles. Une méthode efficace pour perdre ses petits bourrelets est de courir. C’est un bon moyen de brûler des calories tout en découvrant une nouvelle ville.

Riga est la ville idéale pour les sportifs car son centre ville offre de nombreux espaces verts et petits chemins le long des canaux. Ci dessous une photo de Stefan et moi après notre jogging matinal (4,18 miles = 6,7 km).

Running selfie using the Nike  app

Petite photo après avoir couru près de 7km

Nous avons également trouvé une piscine municipale (olympique s’il vous plait) sur l’ile de Kipsala, qui se trouve à environ une demi heure a pieds du centre ville de Riga. Vous trouverez plus d’infos sur le site officiel, je vous suggère Google Translate si besoin…  L’entrée est de 3,50€ et est valide pour une heure et demie.

Les espaces verts de Riga sont parfaits pour flâner et observer les gens s’affairer à leur petites affaires. Toutes les générations se côtoient pour jouer aux échecs (un jeu très prisé en Lettonie), manger une glace, jouer de la guitare ou tout simplement se promener :

Sur cette photo, un groupe de retraités jouent aux échecs avec un jeune garçon :

Playing chess in Riga's parks

Jeu d’échecs dans un parc de Riga

On est jamais trop vieux pour une petite glace. Ce couple de mignons retraités dévorent leur glace assis sur un banc:

Never too old for ice cream

Il n’y a pas d’âge pour manger des glaces…

Alors que nous nous reposions et regardions la caravane du monde passer, un joueur de guitare / harmonica avec son pote se sont installé en face de nous et ont commencé à jouer et chanter. Ils n’attendaient rien du tout en échange, ils étaient juste là pour profiter du beau temps et de la tranquillité du lieu :

Some outdoor guitar practising for our pleasure

Joueur de guitare et chanteur dans un parc de Riga

Le Baume noir de Riga

Il s’agit d’une liqueur d’herbes et d’épices typique de Riga que l’on appelle aussi Balzam. Elle est fabriquée à partir de vodka pure et est mélangée à de nombreux ingrédients jusqu’à obtenir ce liquide noirâtre qui peut atteindre une concentration d’alcool de 45°.

Selon la légende, l’impératrice Catherine II de Russie, tomba malade pendant son séjour en Lettonie et fut guéri grâce au Balzam. Je suis persuadé que la légende dit vrai car aucun microbe ne pourrait résister au goût ignoble de cette liqueur et sa haute concentration en alcool.

Ignorant mes recommandations, Stefan décida quand même de boire la bouteille toute entière de ce délicieux breuvage :

Latvian Black Balsam - 30% alcohol

Beaume noir de Riga, à essayer au moins une fois dans sa vie !

Prochaine étape pour les nomadic boys : bus de nuit au départ de Riga jusqu’à Saint-Pétersbourg :

Jumping and making a wish by the tree of wishes

Prêt pour 12 heures de bus : Riga – Saint Petersbourg non stop !